Press "Enter" to skip to content

Si loin, si proche

Ca y est : dans 4 jours, nous serons dans l’avion pour traverser les 9210 km qui nous séparent de Hanoï. « On n’a jamais été aussi près du but », comme dirait l’autre…

La valise de Philippe est bouclée et l’appart est jalonné de petits tas constitués de tongs, de crème solaire, de guide du Routard, d’accessoires geek pour immortaliser les moments à venir… et tapissé de post-its pour ne rien oublier.

Même Cézanne, notre fier poisson rouge, nous fait les yeux ronds : son stress est palpable !

La pression monte doucement : les procurations pour les présidentielles sont faites, nous disons au revoir aux copains, passons notre dernier WE à deux, … Et nous nous disons : la prochaine fois que nous voyons untel, que nous passerons par là, … nous serons trois ! Guillaume commence à fredonner des comptines au boulot sans s’en rendre compte (« Lundi matin, l’empereur, sa femme et le p’tit prince… »), je fais d’étranges rêves de notre fils qui m’explique comment bien attacher le porte-bébé… Nous sommes mûrs pour aller le chercher, je crois !

Commentaires