Press "Enter" to skip to content

Un câlin et puis s’en va

Quelques nouvelles du front ! Et notamment les nombreux progrès de notre fiston de ces derniers jours :

Rythme quotidien

Réveil vers 6h pour le biberon dans notre lit. Philou se rendort souvent après pour une petite heure, ce qui nous va bien, parce que à ce moment-là de la journée, nous avons les cheveux dressés sur la tête et les yeux dans les chaussettes. Petit déj au resto de l’hôtel, dans une chaise haute comme un grand, avec douche à la pastèque et gommage à la tartine. Retour à l’appart. Course poursuite entre Guillaume et moi pour ne pas être celui qui change la boule puante qui lui sert de couche. Défaite de ma part, souvent.

Le reste de la journée est une sorte de combo entre les points suivants, dans l’ordre ou dans le désordre, c’est selon.

Jeux

Jeux dans l’appart : livres sonores (il a enfin compris où il fallait appuyer pour que cela fasse du bruit), petit avion qui roule tout seul, pots en plastique à empiler, faire tomber, rempiler, … et surtout découverte du monde : ouverture / fermeture de portes à l’envi, sortie de l’intégralité des couches et des ustensiles de toilette dans la salle de bain, enfilage de tongs de papa, …

Jeux en bas de l’hôtel : toboggan, succion intempestive des pelles et râteaux du bac à sable de l’hôtel (On n’alimente jamais assez sa flore intestinale. Beurk.), courses à pied, chutes, tricycle, voiture d’enfant en mode gangsta-style le coude sur la portière et la main à plat sur le volant, piscine, …

Nous avons également résolu un petit mystère. Depuis quelques jours, de nombreux objets disparaissaient de nos affaires. On a eu l’impression d’être les parents les moins bien organisés du monde, jusqu’à ce qu’on découvre la caverne d’Ali Philou, dans un tiroir. Pêle-mêle : des jeux, des bouteilles d’eau, un étui de tétine, une paire de ciseaux à ongles, des tongs, …

Nouveautés

Un nouveau destrier : une poussette chinoise, qui lui permet de regarder tout ce qui se passe autour de lui sans dégouliner contre nous dans le porte-bébé et aussi de dîner en chaise haute mobile. Ce qui n’est pas pour lui déplaire.

Croquer / mâcher : Philippe commence à découvrir l’utilité de ses dents pour la nourriture (en dehors de cela, il nous mordille lorsqu’il est au comble du bonheur !). Cela me vaut un certain nombre de fous-rires lorsqu’il me regarde avec de grands yeux étonnés au cours de mes démonstrations de mastication.

Faire des baisers : Bon, le processus d’apprentissage est encore en cours, mais on progresse !

S’endormir : Chaque jour qui passe, Philippe arrive à s’endormir un peu plus tôt et plus facilement. Pour le plus grand bonheur des parents qui ont, enfin, un moment calme à deux et qui sont surtout heureux de voir le fiston prendre un rythme d’enfant. Pourvu que ça dure !

Humeurs

On a aussi droit aux premiers vrais caprices : Philippe comprend très bien quand on lui dit non, et cela ne lui plaît pas du tout. Ca promet pour la suite… Nous devons donc apprendre à le laisser devenir tout rouge et hurlant dans un coin, le temps qu’il se calme et vienne dans nos bras pour demander pardon. On comprend mieux le choix de son prénom vietnamien, « Van Quyet », le déterminé !

Philou est un vrai joyeux, et cela nous émerveille chaque jour. Il ne rate pas une occasion d’essayer de nous faire rire, et pratique allègrement le comique de répétition lorsqu’il voit que quelque chose fonctionne. C’est vraiment attendrissant de voir autant d’humour chez un si petit bonhomme.

Nous sommes heureux de voir que ses tics de stress (donner des coups de pied et de poing la nuit, se gratter frénétiquement, notamment pendant les repas, s’étirer violemment les doigts de la main, se taper sur la tête…) s’atténuent à mesure qu’il s’ouvre à nous. Il a de temps en temps besoin de se rassurer, mais cela est sans commune mesure avec les premiers jours : un p’tit câlin et puis s’en va.

Il est également beaucoup plus doux et avenant avec moi, même si quand son père rentre dans la pièce, le monde semble s’illuminer d’une clarté divine ! Je profite donc sans retenue des petits signes d’attachement qu’il commence à me montrer.

Next steps

A très court terme, demain, nous partons en excursion découvrir la baie d’Ha Long terrestre. Moins touristique que la version « maritime », ce sera la 1ère vraie sortie pour Philippe l’aventurier.

La grosse échéance à venir est le passeport de Philippe qui devrait nous être remis lundi prochain. Après cela, un tour à l’ambassade de France pour récupérer son VISA et nous pourrons potentiellement rentrer en France. Nous pensions au départ voyager un peu, mais avons finalement bien hâte de rentrer chez nous pour commencer notre « vraie » vie à trois !

Commentaires